EN 1 CLIC

Conférence de clôture

Le 18 septembre

Les bornes frontières : témoins de l’Histoire

A ne pas manquer, la conférence de clôture du circuit des Bornes :

Le mercredi 18 septembre, à 19h, salle René Lavergne, Ruth Fivaz-Silbermann, auteur d’une thèse remarquée sur le passage des réfugiés juifs en Suisse pendant la Seconde Guerre mondiale, reviendra sur le sauvetage de plusieurs dizaines d’entre eux assuré par les réseaux de résistance français et suisse présents tant à Ornex qu’à Collex-Bossy. Pour la première fois depuis le procès Barbie, les Gessiens pourront découvrir, grâce à une documen-tation inédite, les visages et les histoires souvent bouleversantes de ces familles persécutées sous le IIIe Reich.

Au coin d’un bois, au bord d’un cours d’eau, au détour d’un sentier ou juchées sur le parapet d’un pont, les bornes frontières attirent le regard et intriguent le promeneur.

Que signifient les formes, les blasons ou les inscriptions qui les ornent ? Comment s’inscrivent-elles dans l’histoire de la France et du Pays de Gex ? Chacune des bornes représente une pièce d’un puzzle multidimensionnel à la fois topographique, historique et politique. À l’initiative de plusieurs passionnés, dont Françoise Chassy-Bieler, Alex Petrachkov et Stéphane Fréchin, les communes de Collex-Bossy et d’Ornex et leurs services respectifs ont créé un circuit balisé à la découverte des bornes frontières 16 à 25, situées entre les deux territoires. Arborant la date de 1818, elles sont gravées côté suisse d’un « G » pour Genève et, côté français, d’une fleur de Lys.